Signaler une erreur

loading gif

Merci d'avoir signaler cette erreur. Nous modifierons cette information dans les plus brefs délais.

Centres de jour pour jeunes en décrochage scolaire

Accueil > Services de 1ère ligne > Centres de jour pour jeunes en décrochage scolaire

Lorsqu'un élève (mineur) se trouve en situation de rupture scolaire (ne peut être réinscrit dans un établissement scolaire) ou de décrochage scolaire, il peut être pris en charge, pour une période de trois mois maximum, par des services spécialisés tels que les services d'accueil ou centres de jour pour jeunes en décrochage scolaire. La demande d'intervention doit émaner des directions d'établissement.

Dans tous les cas, la prise en charge est assimilée à une fréquentation scolaire et est limitée dans le temps : soit six mois au total sur l'ensemble de sa scolarité pour l'élève en situation de décrochage scolaire et un an pour celui qui se trouve en situation de rupture scolaire.

La prise en charge, négociée et contractualisée entre les différents acteurs (le jeune, sa famille, l'école, le centre P.M.S. et le service d'accueil) s'effectuera en dehors du cadre scolaire.

L'intervention sera principalement axée sur la réinstauration de liens constructifs et d'une confiance réciproque entre le jeune et l'école, la mobilisation des ressources de l'école, de la famille et du jeune pour faciliter la poursuite de sa scolarité, la redynamisation et l'accompagnement du jeune dans la construction de son projet personnel.

Cadre légal

Décret du 30 juin 1998 visant à assurer à tous les élèves des chances égales d'émancipation sociale, notamment par la mise en oeuvre de discriminations positives.

Qui consulter ?